Quelques chefs d'oeuvre de l'art roman en Poitou

nous avons "sélectionné" quelques églises, collégiales ou abbayes des XI et XII èmes siècles qui valent à elles seules le détour et situées toutes dans un rayon de 1 heure depuis l'Orée des buis***.

  • à Poitiers: Notre Dame la grande (ne pas oublier aussi Sainte Radegonde ou Saint Hilaire, et il y en tant d'autres)
  • à Nouaillé-Mauperthuis: Saint Junien
  • à Chauvigny : la collégiale Saint Pierre
  • à Saint Savin : l'abbatiale et ses fresques uniques et le parcours muséographique (UNESCO)
  • l'abbaye royale de La Réau à Saint Martin l'Ars
  • l'abbaye royale Notre Dame de Fontevraud (49) (UNESCO)
  • Saint Jouin de Marnes (79)
  • les églises Saint Hilaire de Melle (79) et Saint Pierre d'Aulnay (17) inscrites à l'UNESCO

 

l’abbaye royale de La Réau : l’histoire en pratique….

Perdue en pleine campagne, l’abbaye royale de la Réau est un joyau du Haut-Poitou, un monument historique dans un site exceptionnel.
Dissimulée dans le vallon bocager du Clain parsemé de bois et d’étangs, au bout d’une allée bordée de tilleuls centenaires, l’abbaye de la Réau, « la Royale », n’apparaît qu’au dernier moment au regard du visiteur. Il est alors saisi par les ruines impressionnantes de l’église abbatiale dressant sa haute et sévère silhouette à ciel ouvert….(extrait du site )
mille  choses à savoir, à vivre, à découvrir à l’abbaye de la Réau:

Observez le silence et communiquer avec la tablette de cire, expérimenter le rituel de l’eau, lire dans la bibliothèque, observer la salle capitulaire, déchiffrer les symbole des chapiteaux, déguster le pain dans la cuisine, visiter la crypte à la bougie, biner au jardin, sentir, et reconnaître les parfums des plantes dans l’herboristerie, chercher où se cache le moine gourmand, tailler la pierre, faire un concours de calligraphie, faire le test du silence avec le sablier qui marque le temps, vous initier au chant, trouver l’écho dans la chapelle…(extrait du site )
https://www.abbayedelareau.com/decouvrir/
distance à l’Orée des buis*** : 70 km , 1h 10  (par Saint Benoit, Gençay)

A Celle-l’Evescault , une journée de plaisirs « nature »

Celle-l’Evescault, quel beau nom  pour cette charmante commune de l’ouest poitevin: « cella » dédiée à la Vénus gallo-romaine, puis résidence royale de l’évêque (au VIème siècle) , aujourd’hui « un écrin de verdure au bord de l’eau »,  très engagée dans la protection de l’environnement (zéro pesticide).
Vous y découvrirez son église classée, son pont médiéval, ses châteaux et les belles demeures du bourg.

Profitez de l’aire de repos (pique-nique, jeux de boules, pêches, aire de jeux pour enfants, refuge et sentier LPO ) au bord de la Vonne.
Visitez le musée rustique du chateau de la Grange qui présente une collection d’ustensiles d’agriculteurs et d’artisans de la région, et une salle d’expositions.
mais ce n’est pas tout car à Celle- l’Evescault, on y mange, on y mange….:

– les confitures artisanales atypiques du verger de Catherine Pousin (  » au jardin gourmand »)
– les fromages et charcuterie de chèvre de Jean-Frédéric Granger (« domaine du Parc »)
– et la cuisine authentiquement locale de Luc Boisdron (  » au marché gourmand »)

Celle-l’Evescault : à 25 mn (30 km) de l’Orée des buis***
https:/www.celle-levescault.fr/

une balade ornithologique en forêt de Vouillé

 
(photos Marie Noêlle et Bernard COUTURAUD )
 
 
la forêt de Vouillé est toute proche, à 3 km.
sur les chemins forestiers, larges, sans voiture, sans dénivellé, vous pouvez faire la balade ornithologique  (n°49) que proposent des adhérents de la LPO  http://vienne.lpo.fr/index.php?m_id=20140
longue de 7,4 km , ouvrez l’oeil et l’oreille
selon les saisons, vous verrez et/ou entendrez les habitants des lieux: pics noir, busards, pouillots  (photos), pipits, …
 
La LPO 86 propose aussi 49 autres balades dans le département :
http://vienne.lpo.fr/index.php?m_id=54&mid=16358

la Brenne et ses 1000 étangs : parc naturel régional = une journée nature

La tradition locale attribue aux moines la création des étangs de la Brenne. Avec l’arrivée de la carpe en France et le développement de la pisciculture, le nombre d’étangs s’accroît significativement à partir du 16ème siècle.

Avec plus de 3 000 étangs, le Parc naturel régional de la Brenne est l’une des plus importantes zones humides continentales françaises, reconnue au niveau international pour la richesse de sa faune et de sa flore.
Plus de 150 espèces d’oiseaux y trouvent refuge et nourriture, parmi lesquelles la Guifette Moustac, le Grèbe à cou noir, le Héron Pourpré, la Grande Aigrette … C’est ici que vit la plus grande population française de Cistudes d’Europe, petite tortue aquatique devenue l’emblème de la Brenne !
rejoindre le coeur de la Brenne à Rosnay (le Bouchet)
distance depuis l’Orée des buis*** : 95 km , 1 h 35

http://www.parc-naturel-brenne.fr/fr/

les bords de la Loire

MONTSOREAU (49) est le village de bords de loire le plus proche : château, ruelles fleuries, troglodytes et logis anciens dominent la confluence de la Loire et de la Vienne. Jouxtant la Touraine et le Poitou, Montsoreau est au cœur du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine.
de là , en longeant le fleuve royal direction Saumur, Gennes, vers l’aval      ou Ussé vers l’amont
Villages typiques, châteaux, églises, ports fluviaux , restaurants,…

distance depuis  l’Orée des buis***: 80 km , 1h 10
http:// www.parc-anjou-touraine.fr /

randonnées pédestres et cyclo-touristiques en Vouglaisien

Les itinéraires de randonnées pédestres et cyclo-touristiques (guides disponibles)Au départ du bourg de chaque commune, les sentiers pédestres varient de 4 à 22km. Ils sont balisés en rouge, jaune ou bleu et sont praticables en sens unique. A pied, en vélo ou à cheval, ces sentiers sont ouverts à tous. Au total 18 sentiers ont été balisés soit près de 300 kilomètres.Pour les passionnés de VTT, un parcours spécifique de près de 130 kms a été balisé passant sur l’ensemble des communes du Vouglaisien.
http://www.vouglaisien.com/visitez/sentiers-de-randonnee

Dans le territoire des oiseaux

L’environnement de l’Orée des buis***, c’est aussi les oiseaux qui nichent dans les buis, les arbustes du coteau. Passereaux, rapaces, pigeons, nous avons répertorié plus d’une quarantaine d’espèces au fil des saisons.
Le dernier visiteur qui s’est manifesté est un torcol fourmilier, espèce rare en nos contrées.
Adhérent de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux), au-delà des livres que nous mettons à votre disposition, nous pouvons vous proposer des lieux ou itinéraires tels que sentiers, plans d’eaux ou réserves ornithologiques.